icon-newsletterPlan de travail 1

Un point sur MO2VE

Gérer les gaz dissous au profit des propriétés organoleptiques du vin

Paetzold Concept

Dans le cadre du projet Mo2ve, plusieurs partenaires industriels - Diam Bouchage, Seguin Moreau, Polymem et donc la société Michael Paetzold- développent chacun des produits innovants autour de ce projet grâce à leur collaboration avec les structures de recherche : Amarante Process, Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux, INRA Pech Rouge et le laboratoire de Génie Chimique de Toulouse.

NOS OBJECTIFS DANS LE PROJET

1. Concevoir de nouvelles méthodes d’analyses pour mieux comprendre l’impact de la teneur en oxygène sur la stabilité aromatique des vins. Avec MO2VE nous recherchons des méthodes d’analyse fiables, reproductibles et rapides permettant le suivi des marqueurs moléculaires clés de la qualité. Ainsi, des outils de pilotage des gaz dissous pourront être améliorés ou développés pour chaque étape étudiée.

2. Améliorer les outils de maîtrise d’oxygène au chai. Ce projet a pour but de comprendre les mécanismes de protection de la richesse intrinsèque des vins tout au long d’un élevage sous contrôle d’oxygène. La compréhension de ces phénomènes permettra de mieux utiliser les outils d’apport et de retrait précis et homogène d’oxygène lors de l’élevage sous bois ou en cuve.

3. Développer un système de contacteur membranaire pour la mise en bouteille. Un contacteur membranaire est un outil innovant qui permet de gérer la concentration en gaz dissous dans un liquide. Utilisé en ligne lors de la mise en bouteille, il permettra d’ajuster avec une grande précision le CO2 et l'O2 dissous dans le vin.

Avec une meilleure compréhension des phénomènes liés aux gaz dissous, tout porte à croire que la filière se dotera de nouvelles clés pour maîtriser la qualité des vins. A terme, le projet MO2VE aboutira à une mise sur le marché de plusieurs innovations majeures (produits et services). 

Ce projet, d'un coût total de 2,7 millions d'euros, est financé dans le cadre du 18ème appel à projet FUI (Fond Unique Interministériel) à hauteur de 1,4 millions d'euros par l'Etat, les Conseils Régionaux Aquitaine, Languedoc-Roussillon, Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées.


Légende Photo: Cuve expérimentale pour les essais de nanodose d'oxygène en cours d'élevage (fabrication Atelier Michael Paetzold)