icon-newsletterPlan de travail 1

Bilan 2017

Retour sur la 15eme Matinée des Oenologues

Les minéraux, du sol au palais

Les minéraux et leur rôle dans la vigne et dans le vin étaient au cœur de la 15ème matinée des Œnologues de Bordeaux qui s’est tenu vendredi 14 Avril 2017. Des domaines scientifiques très hétéroclites ont eu leur mot à dire sur ce vaste sujet : chimistes, agronomes, microbiologistes, œnologues….

Ce que nous en retenons ?

Les minéraux du sol sont un élément du terroir de par plusieurs aspects :
- ils permettent de tracer l’origine géographique d’un vin et fournissent même des éléments d’histoire de son environnement. Par exemple, il est impressionnant de découvrir que l’analyse d’un seul isotope (en l’occurrence le lithium) permet de distinguer des vins de Bordeaux de vin chinois, et des vins de Pessac-Léognan de Pomerol.
- ils influencent la croissance de la vigne et la qualité du raisin. Cela semble évident, pourtant, l’influence des minéraux sur la qualité est très complexe à comprendre et à démontrer. Saviez-vous qu’il se dit de certains vins qu’ils « morgonnent » ou « beaujolisent » en raison de leur richesse en magnésium ?

Enfin, le débat de choc : que signifie « minéralité » dans vin ?

En l’observant à la loupe, ce descripteur flou flotte dans nos coupes telle la brume au sommet de l’iceberg. Le terme « minéralité », deux fois plus utilisé que « fruité », ne met personne d’accord. Selon la culture, le milieu professionnel, la région viticole, les dégustateurs ne semblent pas s’entendre sur sa définition.
Cependant, comme résume bien une Master of Wine : « One thing is sure, it’s trendy » (une chose est sure, c’est branché).
 
Ce débat a rappelé un souvenir à notre représentant à la Matinée, une phrase que lui avait asséné un vigneron sur un salon : « Il n’est pas minéral mon vin, il est cristallin. »
 
Une fois encore la société Michael Paetzold remercie les organisateurs et aux intervenants pour cette matinée intéressante, et rendez-vous l’année prochaine !