icon-newsletterPlan de travail 1

Le Concept Eternam

Reconditionnement des Vieux Millésimes

Eternam est né de l’esprit de Michael Paetzold après une discussion avec un propriétaire d'un grand cru Médocain qui exprimait un besoin, une attente sur le soin à accorder aux vieux millésimes de vins en bouteilles, ce qui est coutume d'appeler le reconditionnement.

Au moment de ces discussions, les techniques utilisées dans les propriétés qui pratiquaient cette opération étaient plus proches du bricolage que du procédé oenotechnique. Quand on connait l'importance, la valeur financière ou patrimoniale de ces vieux millésimes, on comprend que ce même propriétaire n'osait pas reconditionner ces vielles bouteilles de peur de les perdre à tout jamais.

Le concept Eternam est alors né afin de préserver ces vieux flacons. Plus qu'un outil, un concept dédié aux vieux millésimes où chaque bouteille est prise en charge comme un trésor qui pourra être transmis de génération en génération. Mais aussi un label de garantie pour les acheteurs que sont les consommateurs ou les intermédiaires que sont les salles des ventes.

Eternam est ainsi la première prestation de reconditionnement des vieux millésimes développée pour assurer la préservation des qualités organoleptiques des vins et protéger l'intégrité des bouteilles. Bien plus qu'un simple débouchage/rebouchage, Eternam prolonge la durée de vie des millésimes selon un protocole oenologique de précision tout en proposant de nombreuses fonctionnalités innovantes.

Les vins de garde méritaient une recherche d'optimisation des pratiques actuelles de reconditionnement. L'expertise oenologique et technologique de notre équipe R&D a permis de mettre au point un procédé répétable garantissant une parfaite maîtrise des risques de dissolution d'oxygène tout au long de l'opération.

Pour bien comprendre l'importance de l'oxygène dans le reconditionnement, on peut le corréler à l'O.T.R. qui est le taux de transfert de l'oxygène à travers un bouchon. Avec un bouchon de liège de qualité, on estime l'O.T.R. annuel à 100 µg/an. Un reconditionnement classique sans mise à niveau de vin dans la bouteille fait prendre au moins 1000 µg à la bouteille de vin. C'est à dire 10 années de potentiel vieillissement à cette bouteille qui normalement doit traverser les décennies. On comprend bien l'hérésie de changer un bouchon en provoquant des dégâts irréversibles. Et c'est encore pire quand on ajuste le niveau de la bouteille ou l'apport d'oxygène induit par le vin ajouté peut monter jusqu'à 2000 - 3000 µg d'oxygène apporté à la bouteille.

Eternam a été étudié pour seulement apporter 35 µg aux vieux flacons de vins et ceci aussi lorsque l'on ajuste le niveau d'une bouteille à moitié vide. 10 à 30 années de potentiel vieillissement perdus contre 4 mois : c'est le concept Eternam, la promesse d'un futur durable pour les vieux millésimes.

Eternam, c'est aussi 3 brevets, une caméra endoscopique avec un micro aspirateur pour éliminer les morceaux de liège. Mais Eternam, c'est aussi se donner la possibilité de déguster une bouteille de vin sans endommager son potentiel de vente puisqu'il suffit seulement de 1.5 ml de vin pour se donner une image de celui-ci par micro-aspersion.

Avec Eternam, on peut enfin changer les bouchons tous les 20-25 ans comme le préconise les bouchonniers.

Nous pensons ainsi qu'Eternam contribuera à faire partager aux générations futures des vieux millésimes de qualité. C'est pour cette raison que nous l'avons imaginé et développé et nommé ETERNAM.